20190705_123838362_iOS.jpg

Agro-Biodiversité et Promotion des moyens d'existence durable, région de Diourbel Sénégal 

Fichier 36.png

Les problématiques des populations

La forte dégradation du couvert végétal et des sols due à une pluviométrie déficitaire, et la profondeur de la nappe phréatique (45m à 70m), font que les populations éprouvent d’énormes difficultés pour un approvisionnement correct en eau des ménages, l’abreuvement du bétail et le développement de potagers. Le manque d’eau conjuguée à la faiblesse des rendements agricoles ont fini de pousser les bras valides vers le chemin de l’exode rural.

Les Bénéficiaires directs du projet

picto-integ.png

Le projet bénéficiera directement à huit villages (08)  riverains de la forêt de « silane », appartenant au même terroir villageois de « silane », avec une population estimée à près de 7 500 habitants composée en majorité de Sérères.

Les Bénéficiaires indirects du projet

L'ensemble des habitants de la Commune de Ngogom, soit 29 699 personnes et 32 478 personne de Lambaye.

Le projet NGOGOM

Contexte

Cela fait plus de 400 ans qu’on note l’existence de la localité de NGOGOM. Auparavant, cette zone était une grande forêt où le fondateur a du déboisé quelques arbres afin que la localité puisse accueillir ses premiers habitants. Avec l’évolution du temps la population de la commune ne cesse d’augmenter et compte aujourd’hui 41 villages avec 30 hameaux.


Au cours de ces dernières années, la hauteur des pluies a considérablement diminué à l’échelle communale, départemental ou même sur l’étendue nationale du Sénégal. Cette diminution de la pluviométrie a une influence directe sur l’environnement et les activités socio-économiques de la commune. La non maitrise de l’eau par la population entrave les activités menées par ces dernières et conduit à la perte du couvert végétal et impact négativement la situation agricole et vivrière conduisant souvent à une situation d’insécurité alimentaire.

 

Sous l’effet des aléas climatiques et des activités anthropiques, le couvert végétal de la Commune de Ngogom tend de plus en plus vers la dégradation. Entre autres activités accentuant cette dégradation, on peut citer la coupe abusive des arbres pour l’extension des terres de culture et le bois de chauffe, l’émondage destinée principalement à l’alimentation du bétail et l’exploitation illicite de la forêt communautaire de Silane. Cela engendre comme conséquences directes : la destruction du couvert végétal et par extension la paupérisation des sols qui se trouvent livrés à l’érosion éolienne.

 

L’ensemble des problèmes et difficultés ci-dessus relatés, est à l’origine de la demande d’appui de la commune de Ngogom afin d’y remédier et améliorer la situation des populations cibles. 

Synthèse du projet  

Le projet vise à contribuer à la restauration de l'écosystème agro-forestier, l'amélioration de la biodiversité végétale et la réduction de la pauvreté dans la Commune de Ngogom 

Thématiques d'intervention  

Reforestation & Biodiversité végétale, Genre, Renforcement des capacités, Lutte contre la pauvreté & Sécurité alimentaire, Education à l'Environnement, Bonne Gouvernance locale

Ancrage au Objectifs du développement durable

F-WEB-Goal-01.png
F-WEB-Goal-02.png
F-WEB-Goal-05.png
F-WEB-Goal-12.png
F-WEB-Goal-13.png
F-WEB-Goal-15.png

Le projet ambitionne d'(e),
 

  • Appuyer les initiatives de lutte contre la dégradation de l’écosystème, d’amélioration de la biodiversité végétale et d'aménagement agro-sylvo-pastorale durable dans Ngogom ;

 

  • Assurer la sécurité alimentaire et l’amélioration des revenus des populations de la zone du projet ;

 

  • Renforcer les capacités des bénéficiaires à conduire efficacement les activités du projet et à développer des partenariats et synergies pour sa pérennisation.

Durée du projet

Porteur du projet

2 ans 
Février 2021 à février 2023

Budget total

14520339_1118352281533686_47007299018992

294 852,00 €

Les acteurs du projet

Fichier 61.png

8 comités de gestion villageois,

on été mis en place par les populations bénéficiaires, ils sont porteurs des initiatives et des activités au niveau des sites de réalisation et sont chargés d’en assurer la bonne gouvernance et gestion durable de l’ensemble des réalisations et activités du projet dans leurs zones respectives.

 

8 animateurs endogènes,

assureront un travail d’encadrement et d’appui au mission des comités de gestion villageois.

 

4 superviseurs de zone,

accompagnent les groupements

IMG_20210331_124809.jpg

La coordinatrice du projet

picto-gestion.png

Elle a en charge la gestion de toutes les questions relatives au projet. Elle travaille en étroite collaboration avec le conseil municipal et tous les organes d’exécution du projet. Elle appuie et facilite la mise en œuvre efficiente  des missions des CGV  et met en place un système de suivi-évaluation et de capitalisation. 

Fichier 70.png

Les techniciens spécialisé,

 

constituent avec les animateurs endogènes l’encadrement technique rapproché, ces acteurs d'accompagnement  ont un rôle spécifique de transmettre des connaissances et compétences techniques aux bénéficiaires finaux qui mettent en œuvre les réalisations au niveau des sites du projet et participe au système de suivi-évaluation et de la capitalisation.

Les partenaires locaux

Logo SOSSIS.png

SOS Sahel International Sénégal,

est responsable de l’exécution du projet sur le terrain, en étroite collaboration avec le porteur du projet 

Fichier 36.png

Commune de NGOGOM

Le conseil municipal, à travers le Maire, assumera tous les engagements pris au niveau local et assurera la mobilisation et la dynamisation des bénéficiaires et acteurs locaux

IMG_20210226_113317.jpg

Budget du projet

Analyse du budget

99,32 %  

sont dépensé dans le pays en développement.

Activités

Cette rubrique regroupe  les activités liées à: la lutte contre la dégradation de l'écosytèm, l’amélioration de la biodiversité et aménagement agro-sylvopastorale durable, la sensibilisation, la sécurité alimentaire, la diversification des activités productives, l’amélioration des revenus des populations bénéficiaires, la résilience face à la pandémie COVID19 et la relance de l'économie locale période post COVID19.

Renforcement des capacités / Accompagnement

Sont imputés à cette rubrique, les actions de renforcement des capacités des bénéficiaires, les formations, l'accompagnement et le  suivi sur le terrain, 

Ressources humaines

Toutes les ressources locales : coordonnateur, animateurs, superviseurs sont rémunéré par le projet. Le projet a mis en place une gestion administrative et financière.  (secrétariat et comptabilité)

picto-croissance.png

Budget total: 294 852 €

charts proget NGOGOM-budget.JPG

Financement du projet

80%

Coopération Luxembourgeoise

Le projet est cofinancé par la Coopération Luxembourgeoise, à travers le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes du Luxembourg (MAEE), à hauteur de

235 881,60 €

9,8%

Financement inclusif

La commune de NGOGOM

La mairie contribue au financement du projet avec un apport local en espèces  à hauteur de 15 250 € ainsi qu'un apport immobilier valorisé à hauteur de 13 720 €.

8,5%

Le Parrain du projet

Rotary Club Luxembourg Horizon

Le Club à parrainé l'initiative de projet et l'accompagne dès sa naissance, il contribue au financement à hauteur de 25.000 €.

Don

Le Parrain Communication

Orange Luxembourg

La société à facilité l'accès à la plateforme collaborative et participative des acteurs en offrant 10 smartphones.

1,7%

Objectif de collecte
 

5.000 €

LUXEMBOURG_AID&DEVELOPMENT_LOGO_CMYK.jpg
Fichier 36.png
Rotary Club_New_Logo.jpg
orange-logo.png
g7616.png

Groupe de discussion du projet

Fichier 82.png

Suivez le projet et échangez avec les acteurs du changement.